Des Romains en Dordogne

Posté le 26 juillet 2017 à 16:44 par Silvestre Baudrillart Commentaires fermés sur Des Romains en Dordogne

Du 7 au 16 juillet 2017, les Clubs se sont retrouvés en Dordogne, sous l’enseigne de la Légion Romaine « Septima Dordonia ». Une incroyable aventure, un véritable peplum, qui a regroupé sur 9 journées consécutives, dans un espace de 60 hectares, 45 garçons, un lapin, 15 animateurs (dont un prêtre), 2 manipules, 6 centuries, 50 boucliers, 2 ballons de football, 25 tentes, 1 château XVIIe et sa chapelle, un chien, 2 minibus, 6 chars et de nombreuses autres choses…

Nous partîmes 60, et dès notre arrivée, en six centuries nous fûmes regroupés. Notre programme ? Rome, en son histoire antique, de la fondation à la fin de la République. De Pyrrhus à Carthage et de Spartacus à la Guerre des Gaules, grands jeux et veillées nous faisaient vivre au rythme de la Louve Romaine. Le matin, les activités nous permettaient, par centurie (soit des équipes de 7-8), de fabriquer des boucliers, des participer à un tournoi de foot, de construire des chars de course et de préparer une pièce de théâtre, adaptation des Lauriers de César, la célèbre aventure d’Astérix. A midi, nous avions la Messe, suivie du déjeuner ; et après un temps calme, le grand jeu dans la forêt. Pour nous y rendre, nous empruntions un passage situé sous le château, une sorte de souterrain. Nous avions ensuite le goûter, la formation (des causeries ou moments de prière), puis les douches. Un autre temps libre, le chapelet (pour ceux qui voulaient) et le dîner, suivi de la veillée. Nous avons eu de nombreuses veillées de jeux ou d’histoires, et une veillée d’adoration du Saint-Sacrement dans la chapelle. Un jour, il y eut une rupture : la « grande campagne », une balade qui aboutit à une baignade dans la rivière.

Le camp se termina par de grandes compétitions : concours de boucliers, courses de chars, et une grande veillée des talents, couronnée par une remise de diplômes et par la projection du film du camp, ainsi que d’autres films : celui du camp des Gaulois, nos voisins de 4e-3e ; et celui des JO de la Toussaint prochaine, un très grand séjour inter-clubs qui aura lieu en début d’année scolaire, et réunira plus de 120 participants. Du rêve en perspective !

Les commentaires sont clos.